Expositions Romanesques 2022

Cette année, nous avons la chance d'accueillir deux artistes pour deux propositions singulières avec Mirélia Auzanneau et François Triboulet.
retour programmation

"L'Arbre à sequins"

Mirélia Auzanneau


Mirélia a effectué une semaine de résidence à Saint Roman de Codières début août. Un temps de collecte, de récolte de matériaux pour la création d'une oeuvre végétale que nous découvrirons lors du vernissage jeudi 18 août à 19h devant l'église de Saint Roman et tout au long du festival.

image mirelia_monnaie_pour_mail.png (1.1MB)



Mirélia Auzanneau développe un langage organique à la croisée des arts.
Musicienne de formation classique, elle étudie le violon classique et le chant au conservatoire avant de suivre un parcours universitaire en Musicologie et en Direction artistique de projets culturels. Après plusieurs années en tant que professionnelle de la culture, sa grande sensibilité l’amène sur les champs de la création.
Artiste à multiples facettes, Mirélia renouvèle sans cesse ses outils d’expression et crée des passerelles entre l’écriture, la musique et plus récemment l’art végétal, qu’elle développe dans une volonté de reconnexion avec ses valeurs profondes et la Nature.
Tout en nuances, elle ravive nos sensibilités pour nous raconter la beauté et la fragilité du vivant.
Installation - Église

Elle sera présente lors du Festival, elle réalisera l'atelier de land art, alliant écriture et peinture autour des ocres et du minéral : "Laissez-vous guider, le sentier est balisé"
Samedi 20 et dimanche 21 à 10H - Durée 2 h - Tout public sur inscription préalable par mail à resa@lesromanesques.fr - Gratuit - Atelier limité à 12-15 personnes - Les enfants doivent être accompagnés d'un adulte - Pré sous l'église

"Morceaux choisis"

François Triboulet


"Peindre, oublier le dire quotidien, travail se construisant en l’absence des mots. Aux instants de regard, de recul, à la pause, des formes, des images arrivent neuves surgies de leur errance dans nos siècles… Esthétique oui, mais l’ordre nous accable, ordre ancestral construit, démoli, reconstruit, si bien que l’essentiel reste toujours à dire, à faire. Perception plus que connaissance, les mots ne peuvent suffire. Alors perdre, peindre… Le gouffre de la liberté s’ouvre."

image portrait_F._Triboulet_site.jpg (0.3MB)
Les morceaux choisis sont des détails éloquents errants au sein de tableaux que je trouve actuellement médiocres (bien qu’ils aient pu m’intéresser au point d’être exposés). Ces éléments étaient comme des poèmes perdus dans d’instances balbutiements… feuillages inutiles, il était temps d’élaguer… c’est chose faite aujourd’hui, ils ont trouvé leur autonomie.
Les formats 20/20 et 44/33 ou 33/44 ont été choisis en fonction de la taille et de la disposition des sujets. Ils sont datés du jour de leur découpe. Certains ont été retouchés. Les gouaches sont sous verre. Les tableaux auxquels ils appartenaient étaient souvent anciens, leurs restes ont été détruits. Les morceaux choisis sont à ce jour 39."
François Triboulet
Exposition pendant tout le festival - Entrée libre - Église

À l'occasion de cette exposition, Lysianne Cavallo proposera une lecture de textes de l'écrivain et peintre François Triboulet
Samedi 20 août à 11h - Durée 45 mn - Entrée libre - Église